Conseils

Comment savoir quand votre corps est surmené

Comment savoir quand votre corps est surmené


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Lorsque vous participez à un programme de mise en forme dans le cadre de votre style de vie, vous bénéficiez de nombreux avantages pour améliorer votre santé et votre bien-être. À mesure que votre amour de l'exercice grandit, vous pouvez pousser votre corps à l'extrême. Le corps est une machine incroyable. Il réparera et récupérera une bonne partie des dommages occasionnels que vous lui infligerez, mais si vous surchargez votre corps de façon répétée, vous risquez de vous épuiser et de vous blesser. (Réf. 1) Soyez conscient des signes et des symptômes du surentraînement, faites preuve de prudence et de modération et votre programme de mise en forme restera une partie de votre style de vie quotidien.

Étape 1

Faites attention à vos sentiments concernant la fatigue. Si vous vous sentez épuisé, somnolent ou simplement épuisé, réduisez votre temps d'entraînement et faites une sieste, si vous en avez l'occasion, pour donner à vos muscles le temps de se réparer.

Étape 2

Surveillez vos changements d'humeur et votre façon de gérer le stress quotidien. Suivez vos émotions: si vous ressentez des sautes d'humeur rapides ou de l'irritabilité, il est possible que vos hormones soient déséquilibrées et qu'il soit peut-être temps de réduire votre entraînement.

Étape 3

Couchez-vous tôt pour avoir le temps de bien dormir. Si vous ne pouvez pas dormir ou vous détendre, il est possible que votre corps soit surmené. Ne vous entraînez pas avant l'heure du coucher - finissez plusieurs heures avant d'aller vous coucher. Vous devrez peut-être également réduire vos séances d’entraînement afin que vos muscles se détendent.

Étape 4

Planifiez la reprise de l'exercice dans votre routine hebdomadaire afin de ne pas sacrifier des activités familiales ou professionnelles à votre entraînement - ceci est un signe de surentraînement. Prévoyez un à deux jours de repos entre les séances d’entraînement en force.

Étape 5

Suivez combien de fois vous êtes malade ou blessé. Si cela se produit plus souvent, vous pouvez surcharger votre corps. Les blessures retardent davantage votre récupération, vous aurez donc besoin de jours de repos supplémentaires entre les séances d'entraînement.

Étape 6

Utilisez le taux d'effort perçu pour surveiller l'intensité de votre entraînement. Essayez d'exercer à une intensité modérée. Si cette intensité modérée vous semble de plus en plus difficile, vous surchargez peut-être votre corps. Prenez du temps pour faire de l'exercice afin de vous régénérer.

Étape 7

Remarquez si vos blessures, courbatures et douleurs d'entraînement affectent votre rendement au travail. Réduisez vos séances d’entraînement hebdomadaires et votre expérience de «guerrier du week-end» afin de pouvoir maintenir une performance professionnelle saine.

Étape 8

Mangez comme vous le feriez normalement, mais si vous avez de plus en plus faim, vous risquez de vous entraîner excessivement. Un entraînement excessif augmente les niveaux d'hormones qui régulent votre appétit.

Étape 9

Limitez vos séances d'entraînement à moins de deux heures. exercer plus est un signe de surentraînement.

Étape 10

Prenez votre pouls à la fin de vos séances d’entraînement pour vérifier s’il revient à des niveaux normaux. Placez deux doigts sur le côté de votre cou ou votre pouce sous le poignet et comptez les battements que vous ressentez dans les 10 secondes. Attendez une minute et répétez l'opération pour déterminer si votre fréquence cardiaque ralentit, comme le ferait un cœur en bonne santé. Réduisez votre temps d’entraînement si votre cœur bat plus ou si la récupération de la normale prend beaucoup plus de temps qu’avant.

Étape 11

Suivez votre cycle menstruel. Si vous constatez une cessation du cycle menstruel, vous pourriez être en surentraînement.

Pointe

  • Ecoute ton corps. Lorsque vous rencontrez des signes de surmenage, faites une pause et récupérez. Votre corps retournera à votre entraînement plus fort et plus efficace que si vous continuiez à traverser la fatigue.